• Vivre.....

              Vivre tout en étant différente!

              Peu de gens le savent mais il n’y a pas si longtemps, je ne savais même plus comment vivre.

    La fibromyalgie est en fait la somme  de plusieurs symptômes que l’on ne peut pas soigner.Mes jambes, puis mes bras me font parfois si mal que je voudrais les arracher, la fatigue si intense que si je reste debout je tombe  .

    Maladie peu connue et surtout invisible et mal vue …certains vous donnent des conseils, "prends sur toi", "prends un anti douleurs"," ça va passer"!
    J’ai pris tout ce qui existait, anti inflammatoire, anti douleur, anti dépresseur, relaxant musculaire….. Ça n’a rien changé ! (il n’était pas question pour moi de prendre de la morphine sauf quand mon taux de lipases pancréatique s'emballe)
    J’ai donc tout arrêté.
    J’ai été voir un psychologue, après des heures de psychothérapie elle m’a confié qu’elle était atteinte de la douleur chronique, ça a changé toute la perception que j’avais. Si elle y arrivait, je le pouvais aussi. Vivre..... 

    Bon il faut être honnête, je souffre encore le martyr par moment.

    Je fais de l’humour mais croyez moi je n’en ai pas toujours fait.
    La vie m’a donné une deuxième chance(le 16 juillet 2014), je ne suis plus du tout la même personne (ou du moins, je suis celle que j’aurai toujours dû être).
    Qui suis-je? Bonne question.

    Je suis moi, imparfaite, caractère de merde par moment, un brin de folie, beaucoup d’amour pour les personnes qui en valent la peine, généreuse, territoriale, gentille,  honnête, fidèle,  ,je me réjouis facilement du bonheur des autres.
    En fait aujourd’hui je vis pleinement qui je suis, je n’ai nullement besoin de plaire aux autres…. C’est là que j’ai gagné ma liberté, je me fous royalement d’être aimée ou pas.  
    Par contre j’ai éliminé par choix  les personnes que je vois  emprisonnées dans un personnage. Je trouve ça triste mais c’est leur choix.
    J’approche des 67ans avec sourire car je sais que la personne près de moi, m’aime telle que je suis..

    Aujourd’hui je prends conscience de ce qui m’entoure et je savoure chaque instant. Je suis réaliste de la chance extraordinaire que j'ai d’avoir mal, je suis en VIE......d’où le titre de cet article.Même si ce jour encore,
    Je me suis réveillée fatiguée, résultat de quelques mauvaises nuits liées aux douleurs, qui plafonnent à 9 depuis une quinzaine de jours.

    Normal avec l'approche du départ de ma Zézette qui est effectivement l'amie (passée de ...à réelle Vivre.....  en rose) qui  me téléphonait chaque soir!

     

     

    « Tout doucementBonsoir. »

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Juin à 10:51

    Bonjour Ma Capitaine

    Globalement je suis d'accord avec ton raisonnement 

    Sauf que nous sommes en 2020 (à moins que je me trompe)

    Et j'arrive pas à comprendre que la france tellement vantarde comme elle est

    Laisse encore des personnes souffrir à défaut de les soigner

    Y parait qu'ils sont capables d'aller sur la lune, d'aller même faire la guerre

    De remplacer un membre et aussi de changer de coeur ou un foie et même un rein

    Ca me dépasse qu'il y'a rien pour soulager tout ces maux

    Au lieu de nous emmerder avec l'écologie qui concerne qu'une minorités

    Je pense qu'il est nécessaire de redéfinir les priorités d'une société vieillissante

    T'inquiète pas, je dit pas ça spécialement pour toi

    Passe Une Excellente Journée Professeur Sabine, bisou

     

    2
    Lundi 29 Juin à 11:17

    Ma douce Sabine ,

    je suis d'accord avec perlin pinpin

    tout est dis mais la douleur ne disparait pas avec des paroles ,

    la France manque de moyen pour la recherche de certaine maladie

    dite orpheline mais on paie pour des femmes qui se font avorter ,

    en guise de contraceptif , on enlever des tatouages a des cons

    qui se font faire et après gène leurs professions

    alors que l'on arrête tout cela et pensé" aux maladies incurable ,

    tel que la sclérose en plaque dont souffre christiane ,

    inguérissable , voila ce que j'avais a dire à ce sujet ,

    et les tatoués si-ils attrappent le cancer,bravo

    bien leur fasse ,bisou Sabine bon courage ,

    3
    Lundi 29 Juin à 12:09

    bonjour a toi et merci de ta visite!je te rassure ,j'ai mal aussi de partout,et tout juste si on me dit pas que tout est nerveux!!marre de leur paroles a la con!!alors suportons!!

    bonne semaine et bisous

    4
    Lundi 29 Juin à 13:03

    J'ai une copine qui a aussi une fibromyalgie. Elle fait du yoga Iyengar et ça lui fait beaucoup de bien. Bien sûr, ça ne la guérit pas.

    5
    Lundi 29 Juin à 13:26
    Coucou ma Sabine,
    et oui je comprends que ce n'est pas facile à vivre il te faut une sacré dose de courage !
    C'est bien triste pour ton amie mais la vie est ainsi faites.
    Je t'embrasse très fort, Nadine
    6
    Lundi 29 Juin à 16:43

    La fibromyalgie est une vrai saloperie qui se caractérise par une intense douleur généralisé, c'est pourquoi je suis abasourdi d'apprendre qu'elle est "mal vue" par des imbéciles, et je pèse mes mots. Heureusement qu'elle se soigne et guérie. Bon courage car tu n'es pas gâtée ! Bien que tu t'en foute, je t'annonce que je t'aime beaucoup ! Bonne journée et au plaisir de lire d'autres billets de toi, enrobés d'humour. Gros bisous. Hugues

    7
    Lundi 29 Juin à 17:24

    Maladie qui en englobe plusieurs d'où l'incompréhension des spécialistes, on n'a pas le droit de souhaiter le malheur à d'autres dans certaines choses, bisous et bonne soirée.

    8
    Mo
    Lundi 29 Juin à 19:58
    Mo

    Bonsoir Sabine,

    Je ne comprends pas qu'il n'existe pas encore de traitement à notre époque pour cette maladie si douloureuse!

    Bises,

    Mo

    9
    Lundi 29 Juin à 22:20

    Coucou ma Sabine

    Continue de vivre comme tu le fais, cela te va si bien, tu as du mérite avec tout ce que tu endures, mais tu es sur la bonne voie mon amie , bien qu'il devrait y avoir un remède pour ça, c'est cruel de souffrir ainsi de nos jours

    Bonne semaine, et courage pour....encore un mauvais moment avec le départ de ta Zézette...

    Gros bisous ma Sabine

    Coco

    11
    Mardi 30 Juin à 16:50

    On ne s'habitue pas à la douleur, on s'adapte mais elle es toujours là, sourde, insidieuse et la maladie de ton amie n'arrange rien. 

    Bises

    12
    Mercredi 1er Juillet à 10:55

    Quelle belle déclaration, ma Sabine! Tu as décidé de vivre et non pas de survivre, enfin je je pense! Et c'est admirable d'entendre cela! Je sais que je ne peux rien pour toi, je suis un nom parmi d'autre qui compatit mais se sent impuissant! 

    Alors, oui, je veux être près de toi, car à mon âge, devant un ordinateur, je suis capable d'écrire et de te dire que je suis attachée à ta personne, même si je ne suis pas dans les plus régulières!

    Je t'embrasse très fort

    Gigi

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :