• toujours....M A L....

     

    Voyons Sabine soit honnête avec toi -même .....

    "Ne me dis pas que tu ne savais pas qu'elle te la referait à l'envers?"

    Dans le fond de moi je l’appréhendais mais ......j'ai un coeur de mère ,de grand-mère surtout. Il faut que je cesse de pleurer sur cette personne .

    Un jour elle dit blanc,un jour elle dit noir........ce qui fait mon désespoir.

    Je ne sais plus quoi faire,elle est pour moi un mystère.J'ai tout fait pour la satisfaire.Je me disais que j'étais fautive de ce qu'elle était.Que peut être si ça ne tournait pas rond dans sa tête ...........


    Et si j'allais à ma séance d'hypnose pour essayer d'oublier?Oublier le passé......

    Je ne sais pas ,je ne sais plus

    Je suis totalement perdue.........


    "Je suis née pour vivre....je voudrais tellement mourir.

    J'aimais rire,je ne sais plus que souffrir.

    J'ai donné la vie,j'ai presque  perdu la mienne

    Je lui ai tendu la main ....


    Vous mes ami(e)s me tendaient la vôtre

    Je prend cette main ,je ne sais ou je vais

     

    « malDevant... »

  • Commentaires

    1
    Josiane
    Samedi 9 Décembre 2017 à 09:57

    Un texte  de Khalil Gibran qui m'a beaucoup aidé à une période  :

    "Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,

    ils viennent à travers vous mais non de vous. Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

    Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves. Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous. car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier."

    Bien sur, un cœur de mère  et de mamie mais,  Stop, tu reçois une claque ne tends pas l'autre joue pour en recevoir une de plus . Oui c'est extrèmement dur de tourner la page et de tourner le dos pour avancer soi-même, mais c'est necessaire pour son propre équilibre.

    Je pense fort à toi et bizz

    2
    Samedi 9 Décembre 2017 à 09:57

    Sabine, l'hypnose pourrait t'aider. Vas-y , essaie .

    TU N'AS RIEN FAIT DE MAL.

    Je suis là : je te tends la main, prends là ma douce

    Mille bisous et mon soutien +++

    Christiane

    3
    Samedi 9 Décembre 2017 à 10:52

    TU AS FAIT TOUT CE QUE TU POUVAIS, TU N'AS RIEN A TE REPROCHER

    Gros bisous

    4
    Samedi 9 Décembre 2017 à 10:58

    Je connais très bien le texte de Josiane! Il dit tout sur nos rapports avec nos enfants!

    Ils ne vous appartiennent plus; C'est dur mais c'est la vérité!

    Pleure, ton coeur de mère!

    Mais ne pleure pas toute ta vie, je t'en supplie!

    Je t'embrasse

    Gigi

    5
    Samedi 9 Décembre 2017 à 11:46

    Ma main t'est toujours tendue mais il faut que tu cesses de tendre la tienne en vain, à une personne qui ne le mérite pas.

    Bon week end, en espérant un peu de beau temps, tant pis si ça caille !
    Gros bisoux, ma sabine

    6
    Samedi 9 Décembre 2017 à 12:46

    Tes amies te le disent, cessent de pleurer inutilement

    cela ne fera qu'aggraver ton tourment laisse là,

    définitivement elle ne s'en souciera pas,

    bisou tes amies sont de bons conseils mais la décision n'appartient

    qu'à toi vivre ou mourir de chagrin, bisou mon amie ,

    7
    Samedi 9 Décembre 2017 à 12:55

    Surtout évite de te sentir coupable , nous ne sommes pas responsables de ce que font nos enfants , regarde là comme n'importe qui d'autre autour de toi , tu l'as mise au monde certes mais tu n'es pas elle .

    Nos enfants ont leur propre personnalité , leurs propres désirs , ils sont indépendants de nous à partir du moment où ils ont atteint l'âge d'aller dans la vie seuls . Alors lâche la sans regrets , juste de quoi te dire qu'elle n'a pas prit le bon chemin mais qu'elle l'a choisi en toute conscience , la sienne , pas la tienne .

    Gros bisous marseillais .

    Renée (mamiekéké) .

     

    Je te l'a tend , prend la .....

    8
    Samedi 9 Décembre 2017 à 13:32

    Moi lire mamikéké

    rien d'autre a dire moi pense pareil

    bisou amie bon courage ,

    9
    Samedi 9 Décembre 2017 à 20:45

    Bonsoir on peu donner mais il faut savoir s'arrêtter à temps,  car on donne, on donne mais on ne reçois ni gratitude, ni remerciements, il est un moment où il faut savoir couper les ponts même si c'est dououreux, bisous

    10
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 05:22

    Coucou ma tite Sabine,

    Tu sais je peux te comprendre car je vis des choses similaires et tous les conseils ne peuvent pas remettent un cerveau trop bon et sensible sur les rails comme on le voudrait, je ne peux que te souhaiter un bon courage.

    Sur ce fait je ne te vois plus nul part !!!!! Et cela matriste ?? Je sais que je ne suis plus trop sur le net, mais je ne t'oublie pas .

    Bon dimanche du mieux que tu peux, avec de gros bisous tendresse ♡

    Cap'T Marinette 

    11
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 06:32

    Bonjour Sabine

    Les rapports avec nos enfants devenus adultes sont très compliqués car l'affect vient toujours s'y greffer. La balance est souvent très déséquilibrée car l'amour d'une mère pour son enfant est immense sans limite et peu récompensé.

    Oui je sais je sais... On dit de ne rien attendre des enfants, qu'ils ne nous appartiennent pas, qu'ils font leur vie et qu'on a la nôtre. Je sais tout cela mais c'est de la pure théorie ! 

    Car effectivement les enfants quittent le nid et on doit leur ficher la paix sauf que...

    Eux savent nous trouver mais aussi nous tourner le dos.

    Eux savent tout se permettre jouant avec nos sentiments purs et désintéressés.

    Alors que faire ? On nous dit qu'il faut se protéger. Quel parent peut vraiment se protéger de ses enfants ? C'est contre nature ! Et pourtant..... Pourtant pour avancer dans notre propre vie, pour ne pas devenir esclaves de nos sentiments envers eux, pour ne pas vivre pour mourir tout simplement effectivement il faut se protéger.

    Mais aimer ses enfants ce n'est pas une maladie et on n'a encore inventé aucun remède à ce mal d'amour.

     

    Bisou

    12
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 07:17

    bonjour sabine , a moins  d etre au paradis sur terre nous tous parents avons des  soucis plus ou moins importants et souvent tres dur a porter , il y a des jousr ou je me dis je veux mourir et _ça tres souvent meme , pui sla vie reprend le dessus jusqu a une prochaine fois , oui il faut se faire aider le plus que l on peut si c est possible et faire un deuil de ce qui ne va pas avec les uns ou les autres car on ne vivrait plus du tout mais c est nettement plus facile a dire qu a faire je sais bien hélas 

     aujourd hui chez nous il pleut a torrent et avec ça il y a du vent mais bon de la plui eil en faut un maximum pour les sources donc il peut encore en tomber bien longtemps pour que tout revienne a la normale dans les terres 

     je t offre ma main pour te soulager de tes peines et t aider a avancer sans crainte 

     je t embrasse

    13
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 16:48

    Bonjour ma douce Sabine ,

    je tiens déjà à te remercier de ta présence en absence,

    et toi c'est pas mieux , vire la de ta vie !

    j'ai eu un cap très difficile à remonter bon pas trop top

    mais mieux, je vais faire en sorte de retrouver

    cette énergie perdue, j'espère que pour toi

    et ta famille tout va bien, je suis de retour

    depuis ce matin 11 heures mon fils est venu

    me chercher aéroport hier après midi,

    dormis à Paris et retour chez moi

    retrouvé mon chien et mon ami

    qui me le gardait chez lui

    bisou ma douce bon dimanche ,

    Noël jopel

    14
    Lundi 11 Décembre 2017 à 19:51

    Bonsoir Sabine,

     tes copines qui sont passées ici avant moi ont tout dit. Tu DOIS vivre TA vie, dire à ta fille que tu seras toujours là si elle t'appelle au secours, mais ne rien attendre. J'ai une amie veuve qui a un fils schizophrène : elle se force à vivre normalement, et ne va voir son fils qu'une fois par semaine. Elle fait ce qu'elle peut pour lui, mais se dit qu'il y a des services sociaux... On sait qu'ils ne sont pas à la hauteur, mais c'est trop facile pour eux de se décharger sur les parents "capables". Et quand ces parents seront au bout du rouleau, qui les prendra en charge ?

    Il faut juste que tu gardes le lien avec tes petits- enfants. Personne ne peut t'en empêcher.

    Je pense à toi.

    Bises fraîches des Pyrénées

     

    15
    Mercredi 13 Décembre 2017 à 07:18

    je te donne volontiers ma main tendue en toute amitié ♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :