• suis je aigrie?

    suis je aigrie?Et oui, ça change pas , ça empire même , ils nous retirent certains droits que nos parents avaient obtenus , c'est grave!

    suis je aigrie?

     

    suis je aigrie?

       Hier je discutais avec ma fille que son père ,son beau-père(mon mari)juge,ses frères rejettent depuis longtemps etc... mais savent ils  que lorsqu'"on ne s'aime pas" on accepte d'être battue!

    J’étais très en colère qu'elle soit une fois de plus repartie avec lui....Hier j'ai appris qu'il était venue la rechercher et la battre suis je aigrie?jusqu’à ce qu'elle cède......Je ne sais qui ment mais les bleus c'est elle qui les a !Moi ce n'est pas son identité qui me gêne suis je aigrie?c'est le fait qu'il soit manipulateur ,perverse et caractériel!Parce que j'ai vécu cela et que sans une sacrée  force de caractère et un coup de pouce du destin (mon EMI)........je serais toujours frappée et laisserais faire comme maman avant moi....

    Je pressens un drame.....

     

    J'ai pris tellement de recul que je ne souffre plussuis je aigrie?.Je vis pour mon mari et moi ,mes ami(e)s,mes enfants quand ils se rappellent que j'existe ,mes petits enfants que je ne vois  plus ou 5 mn tous les 2 mois et plus depuis 2012 pour les 2 autres.

    suis je aigrie?ma fille veut déménager ...qu'elle parte vite!

     

    Quand je monte au bourg ,que j'entends des ragots de " connards ou d'alcooliques "sur elle ,sur moi ...voilà ma réponse!suis je aigrie?

    Comment peut on parler de moi alors que je vis à 4 km s ,que je ne vais jamais au bourg et je crois que c'est là ou le bât blesse,nous n'allons pas au bar !

    Comment peut on dire que ma fille était bourrée tel jour alors que nous avons passé la journée ensemble à 20 km s?

    suis je aigrie?

    suis je aigrie?

    mais je ne pense pas que beaucoup supporteraient de vivre ma vie!Moi- même je ne sais ou je puise ...J'avais vécu une enfance si compliquée que je pensais souffler devenue adulte.....

     

    suis je aigrie?

    mais c'est un temps sec 6° cette nuit .13° cet aprem!......Le rhube va mieux .....Mes os me font souffrir ,pas mes rhumatismes non ma fibro.Mais pas grave ,comment oserais je me plaindresuis je aigrie?

     

    suis je aigrie?

    donc qques bêtises de ma part!

    Un scientifique examine une grenouille lui coupe une patte et lui dit :
    - Saute !
    Et la grenouille sauta.
    Le scientifique lui coupe la deuxième patte et lui dit :
    - Saute !
    Et la grenouille sauta.
    Le scientifique lui coupe la troisième patte et lui demande de sauter
    Et la grenouille sauta,
    Alors, il lui coupe sa dernière patte et lui dit :
    - Saute !
    Mais la grenouille ne décolle pas cette fois-ci.
    Moralité de l'histoire : quand on coupe quatre pattes à une grenouille, elle devient sourde !


    Une maîtresse de maison interpelle la petite bonne : 
    - Marie ! Vous venez encore de casser quelque chose ? 
    - Oui Madame ! Mais cette fois, j'ai eu de la chance ! 
    - Comment ça de la chance ? 
    - Ben, j'ai cassé les assiettes… avant de les laver !


    - Vous avez l'air fatiguée, remarque une dame, en croisant l'une de ses voisines.
    - En effet. Mon mari est souffrant et je dois le surveiller jour et nuit.
    - Mais vous n'aviez pas pris une infirmière ?
    - Si. C'est une fille superbe. C'est bien pour cela que je dois le surveiller.

     

     

     

    Un mec se pointe chez le garagiste :
    - Vous pouvez réparer ma roue ? 
    - Bien sur ... Oh! non de dieu! Comment vous avez fait pour crever cette roue comme ça ? 
    - J'ai roule sur une bouteille
    - Vous l'aviez pas vue ?
    - Non, le mec l'avait dans la poche...

     

     

     

     

    HISTOIRE AMUSANTE

    Le petit Thomas demande à sa maîtresse s'il peut lui parler après le cours.   Elle accepte.  
    La maîtresse : Alors, que veux-tu me dire, Thomas ?
    Thomas : Je pense être trop intelligent pour rester dans cette classe, je m'embête ! Je voudrais passer directement au Lycée.   Sur ce, le directeur informé, demande à Thomas s'il veut bien passer des tests. Thomas accepte sans hésiter et le directeur commence le test.  
    Le Directeur : Voyons voir Thomas, 3 x 4
    Thomas : Douze !  
    Le Directeur : Et 6 x 6
    Thomas : Trente six, Monsieur le Directeur.  
    Le Directeur : Capitale du Japon ?
    Thomas : Tokyo.  
    Le test continue pendant une demi-heure, Thomas ne fait aucune erreur !   A la fin du test, le directeur est satisfait mais, la prof demande si elle peut à son tour lui poser des questions. Tous deux acceptent, et la prof commence.  
    La Maîtresse : Bon Thomas ! La vache, elle en a 4 et moi j'en ai 2, qu'est ce que c'est ?
    Thomas : Les jambes, Madame.  
    La Maîtresse : Correct. Qu'est-ce qu'on trouve dans tes pantalons et pas dans les miens ? Le Directeur s'étonne de la question...
    Thomas : Des poches, Madame.  
    La Maîtresse : Bien, Thomas. Qu'est-ce que les hommes et les femmes ont en plein milieu et qui est en double ? Le directeur se prépare à intervenir lorsque Thomas répond.
    Thomas : Les deux « M », Madame.  
    La Maîtresse : Où est-ce que les femmes ont les poils les plus frisés ?
    Thomas : En Afrique Madame, répond le gamin sans hésiter.  
    La Maîtresse : Qu'est-ce qui est mou mais qui, aux mains d'une femme, devient dur ? Le Directeur ouvre grands les yeux mais Thomas répond :
    Thomas : Le vernis à ongles, Madame.  
    La Maîtresse : Qu'est-ce que les hommes et nous les femmes, nous avons au milieu des jambes ?
    Thomas : Les genoux !  
    La Maîtresse : Bien. Et qu'est-ce qu'une femme mariée a de plus large qu'une femme célibataire ? Le Directeur n'en croit pas ses oreilles !
    Thomas : Le lit, Madame.  
    La Maîtresse : Quelle est la partie de mon corps qui est souvent la plus humide ?
    Thomas : Votre langue, Madame.  
    La Maîtresse : Quel mot commençant par la lettre « c » désigne quelque chose qui peut être humide ou sec et que les hommes aiment regarder ?
    Thomas : Le ciel ! Affirme Thomas.   Le Directeur soufflant, transpirant comme un sauvage, décide d'arrêter le test et s'exclame : Ce n'est pas au lycée que je vais t'envoyer mais directement à l'université ! Même moi, je l'aurais complètement raté ce test...  
    Morale de l'histoire : C'est avec l'âge que l'on devient PERVERS !
    « Je proteste....Bon vendredi »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 10:38

    courage, rien de nouveau sous le soleil ou sous la neige en ce qui concerne les cancans, les ragots. Ca les occupe. bisous

    2
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 11:08
    nays&

    bonjour

    laisse jaser les gens  pfff  rien de plus débiles que les ragôts

    penses a toi  y a un âge où il le faut..la vie est assez courte comme ça....ta fille vit sa vie..ses choix...
    bisous et aux 4 pattes ☺♥

    3
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 11:26

    Je t'admire car je ne sais pas comment tu fais pour faire face à tous ces problèmes.

    Sache qu'on est là.

    Gros bisous

    4
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 11:35

     

    Kikou Sabine,

    tu l'as certainement remarqué mais les gens sont méchants, nous vivons dans un drôle de monde.

     

    Moins de gelée cette nuit -1° et nous aurons 4 l’après-midi. Il fera plus gris aussi, retour de l’humidité avant un  nouveau coup de froid pour la semaine prochaine.

     

    Passe une bonne journée, gros bisous,

     

    Nadine

     

    5
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 11:50
    C'est bien, de garder le moral, envers et contre tous. Je t'admire, vraiment. Bon jeudi, toujours au soleil, mais très, très froid ! Bisoux, sabine
    6
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 12:06

    Thomas ira loin c'est clair, car il ne prend rien au premier degré !

    Bonne fin de semaine.

    7
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 12:25

    Rien à dire , ta fille me désespère , puisque tu n' arrives à rien faire je ne sais pas quoi te dire ? c' est quand même une non assistance à personne en danger qui concerne les services sociaux s' ils ne veulent rien faire c' est vraiment d' une débilité sans limite , surtout toi fait attention , ton gendre (?) pourrait s' en prendre à toi , on ne sais jamais . Il faut vraiment que ta fille s' en aille et qu' elle arrête de voir ce prédateur . Mais bon on ne peut pas le faire pour elle , ça c' est sûr .

    Courage (moral il va s' en dire) à très vite .

    Renée (mamiekéké).

     

     

    8
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 13:28

    Bonjour amie Capitaine écho,

    me voilà sur sol de France et cela pour toujours , par mon travail, mon mari maintenant moi lire que beaucoup dire méchanceté, moi savoir cela car avoir déjà dit sur moi mais moi et mon Vater vivant encore aller porter plainte diffamation , faut plaindre si témoin de dire, pour votre fille est stupide de partir avec cet homme méchant, ma tante fait de même beaucoup années et lui un mois l'aura tuer, elle morte d'avoir pas su éloigner de lui avec justice, espérance que votre vie soit mieux dans avenir, moi le mien commence avec mon Steph et famille, bisou amie peut-être un jour vous rencontrera car vous femmes formidables, bon courage pour avenir ,

    9
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 17:06

    Mais non tu n'es pas aigrie m fataliste. Quand on vit entouré de cons ça finit par rendre dingue  puis on finit par les ignorer. Prendre des coups pour ta fille c'est triste à constater mais pour elle c'est déjà une façon d'exister. Tant qu'elle n'aura pas fait la paix avec elle-même et son passé douloureux elle n'arrivera pas à partir. Si elle s'en va tu vas stresser mais n'est-ce-pas une solution pour échapper à cet abruti à moins qu'elle parte avec lui; alors là .....

    Bises

    10
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 17:19

    Oh!la!la! mais c'est très dur de vivre comme-ça. Je n'ai jamais connu la violence dans ma famille,mais je suis assez dur de caractère et il n'est pas né celui qui oserait me frapper. Je te dis une chose, pour vivre mieux,vivons loin de la famille...Que se soit nos enfants ou autres. Eloigne toi de tous ce monde  quitte à leur fermer la porte.N'oublie pas qu'on a qu'une vie sur terre..Bon courage et NE PENSE QU'A TOI.

    11
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 17:25

    Bonsoir aujourd'hui plus rien n'est comme avant tout fou le camps, la famille, la politesse, le respect et j'en passe essaye de mettre une distance entre tous ces emmerdes, facile à dire mais à faire c'est autre chose...bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :