• Les feuilles mortes se ramassent.....

    Les feuilles mortes

    Les feuilles mortes se ramassent.....

    se ramassent.....à la pelle....

    Et nous,ce sont les emmerdes!

     

    Grand vent

    Les feuilles mortes se ramassent.....

    ce matin avec grêle et toute une partie de notre toit de garage

    s'est envole,

    Les feuilles mortes se ramassent.....

    passant au dessus d'une partie de potager et s’écrasant   sur notre caravane!

    Dégâts  multiples sur cette dernière :

    2 vitres double-vitrages cassées fortement =plus de 800€

    store côte chambre arraché

    un petit pliage a l'angle (pas trop grave mais dommage ).

     

    Quand au toit,il s'est soulevè et arrache avec  les tôles et le bois...pourtant

    solidement cloué! Dégâts a chiffrer là aussi!

     

     

    LE VENT



    Le vent est vagabond, le vent est furibond,
    Il veut entrer dans la maison.
    Il insiste, il s'immisce,
    Par tous les interstices.

     


    il souffle déchaîné,
    sur les volets fermés,
    il insiste, il persiste,
    il fait son jeu de piste.

     



    il parcourt le jardin
    sans aucun coup de frein,
    les arbres sont ployés,
    leurs feuilles envolées.

     


    De bourrasque en tempête,
    il veut tout arracher,
    et plus rien ne l'arrête,
    il faut tout attacher.

     



    Le vent est vagabond, le vent est furibond,
    Il veut entrer dans la maison.


    ©PaulaG

     

     

    Je sais ce n'est que du matériel mais en juin,nous en aurons besoin

    pour la cure!

     

    Si cure il y a car

    La CAF me réclament  l’invalidité qu'elle  a  continuée a me verser 

    tant que ma retraite avait pris 1 an de retard!

    Elle me réclame  1780€

    refuse un paiement partiel....

     

    Mais à payer de droite et de gauche ,va me falloir trouver

    un pont!

    Les feuilles mortes se ramassent.....

    avec mes 4 pattes

    Les feuilles mortes se ramassent.....

     

     

    Bon on ne va pas rester sur ces emmerdes quand même

     

     

     

    Dans un village deux hommes s'appellent Francis.    

    L'un est prêtre et l'autre chauffeur de taxi.  

     

     

     

    Le destin voulut que tous deux meurent le même jour.   

     

     

     

    Ils arrivent au ciel et se présentent devant le Seigneur.   

     

     

     

    Francis, le chauffeur de taxi, passe en premier.    

    Dieu consulte ses registres et lui dit :  

     

     

     

    " Très bien, mon fils, tu as gagné le Paradis.   

     

     

     

       Tu as droit à une tunique en fils d'or et un bâton en platine.  

     

     

     

       Tu peux entrer."  

    Quand passe l'autre Francis, Dieu lui dit : 
    > > > > > > > >
      

     

     

     

    "Bien, tu as mérité le Paradis. Tu as droit à une  

     

     

     

    tunique de lin et à un bâton en chêne".  

     

     

     

    Le prêtre est surpris:   

     

     

     

    " Pardon Seigneur, mais il doit y avoir une erreur.  

     

     

     

      Je suis bien Francis, le prêtre !"  

     

     

     

    "Oui mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin."  

     

     

     

    "Non !... Ce n'est pas possible ! Je connais l'autre Francis,   

     

     

     

      il vivait dans mon village.  

     

     

     

      C'était une catastrophe comme chauffeur de taxi !  

     

     

     

      Il provoqDuait des accrochages tous les jours et roulait comme un dingue   

      et il conduisait très mal.   

     

     

     

      Alors que moi  j'ai passé 50 ans de ma vie à prêcher tous les dimanches à     la paroisse.     

      Comment se fait-il qu'il reçoive la tunique en fils d'or et moi l'autre ?"   

     

     

     

    Et Dieu de lui répondre :   

     

     

     

    "Non, mon fils, il n'y a aucune erreur.   

     

     

     

      Nous faisons depuis peu des évaluations et des bilans."  

     

     

     

    "Ah ?...Comment ?... Je ne comprends pas".  

     

     

     

    "Oui, nous travaillons au résultat et avec des objectifs.   

     

     

     

       Durant ces 25 dernières années, chaque fois que tu prêchais,  

     

     

     

       les paroissiens s'endormaient...  

       

     

     

     

       Mais lui, chaque fois qu'il conduisait,   

     

      tout le monde priait!

    Les feuilles mortes se ramassent.....

    comme vous le voyez              

    le moral est là!

    On s'accroche!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

     

    « et re .....à mon tour: »

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Novembre 2015 à 18:52

    Bonsoir,

    Deux p'tits mots : bon courage !

    Il y a une solution à tout et s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    Bisus

    2
    Samedi 21 Novembre 2015 à 19:05

    M....alors !

    Pour la Caf fait appel au médiateur de la République (en principe il siège à la Préfecture, mais cela dépend des département).

    Bon courage

    Gros bisous

     

    3
    Samedi 21 Novembre 2015 à 19:49

    pas marrant ma pauvre Sabine tout cela encore en plus.....comme quoi, il faut toujours garder une poire pour la soif.....

    gardes le moral

    et bon dimanche tout de même

    4
    JOSETHE
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 01:21

     Chez nous aussi, averses de grêlons ce matin. En ce moment il neige à gros flocons, la  température a chuté brusquement dans la journée, alors qu'hier il faisait très doux, pas de  dégâts le vent ne souffle pas. 

    Courage ma Mie ! il faudrait que tu prennes conseil auprès d'une assistante sociale afin qu'elle puisse t'aider à gérer convenablement ta situation. Tu ne peux pas continuer ainsi. Tu peux essayer de refuser de payer après tout c'est la faute de la CAF.  

    J'aime beaucoup cette chanson chantée par Yves Montant dont voici quelques paroles : 

     " En ce temps-là, la vie étaient plus belle,

       Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui.

       Les feuilles mortes se ramassent à la la pelle.

       Tu vois je n'ai pas oublié . . .

       Les feuilles mortes se ramassent à la la pelle,

       Les souvenirs et les regrets aussi

       Et le vent du Nord les emporte

       Dans la nuit noire de l'oubli."

       Tu vois, je n'ai pas oublié,

       La chanson que tu me chantais. "

       Merci pour ce rappel. Je t'embrasse très fort.

       

    5
    duffyduf
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 08:53

    comme quoi l'habit ne fait pas le "précheur"... conclusion pour raviver la foi... bon ici le vent s'est calmé mais le froid est arrivé... brrr... ai du mettre un pull et un pantalon long... on se croirait en hiver... ah bon on est fin novembre???... pour le moment je me croyais en juin... ok je remets du bois dans la cheminée... zibous

    6
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 08:55

    bon dimanche malgré les intempéries. bisous

    7
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 14:53

    Pour les dégâts désolées pour vous et pour la CAF fait un recours gracieux, on se sait jamais.

    Bon courage, bisous.

    8
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 16:57

    j'aime bien la conclusion de cette petite histoire.

    ......Dans mon sud Ouest après une moitie du mois dans le printemps subitement la pluie, le vent ....c'est la mauvaise saison qui nous frôle.

     Bonne semaine

    avec les bisous de zibulinette 

    9
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 17:00

    j'aime bien la conclusion de cette petite histoire. 

    Dans mon sud ouest après une moitié de mois dans le printemps nous voici dans le vent la pluie ....c'est normal nous rentrons dans la mauvaise saison

     

     Bonne semaine avec les bisous de zibulinette 

    10
    Mardi 24 Novembre 2015 à 09:59

    Les dégâts pas drôles  du tout  mais l’histoire  coolcoolcool !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :