• dur dur...

      Ce matin ,j'étais à l'enterrement d'une amie de 82 ans et en février on a enterré son mari(84) et 6 mois avant son gendre (56)de cette saloperie de cancer à chaque fois!

    Sinon,reprise des augmentations de droite et de gauche et pour moi procès contre ma caisse de retraite.Fallait le trouver ce jeu de mots !!!! Après le reste du qui a fait quoi on s'en fout ! On ne changera pas ce qui a été fait......

       Notre petite école perd une classe ,en sachant que les écoles de 2 classes fermeront bientôt!Très intelligent comme décision. Les politiques pleurent car il y a du chômage et ils regroupent les écoles en un seul point ? Résultats ? Classes surpeuplées, manque de prise en charge individuelle, les profs seront en burn out avant la fin septembre... du coup les élèves vont être largués aussi vite que moi devant les feux de l'amour...

          Je ne trouve plus ma place dans ce monde !

          Après je ne suis pas pressée non plus.

               

      

     Ça vaut la peine de lire ce texte et peut-être de le partager.
    Bel hommage aux Femmes :

    " Elle s'est regardée dans le miroir, puis je l'ai regardé, j'étais assis sur le lit, elle m'a demandé : tu m'aimes toujours ?
    Je lui ai répondu : comme au premier jour.
    Elle a pris mes mains les a mises sur sa taille et m'a demandé : tu as remarqué que mon corps n'est plus le même que quand on s'est rencontré ?
    Je lui ai répondu : non , pas du tout.
    Elle a pris mes mains , les a mises sur son ventre et m'a demandé : tu as remarqué que mon ventre est déjà tombé ? Je lui ai répondu : non, pas du tout.
    Elle a enlevé son peignoir et a regardé ses jambes et elle m'a demandé : as-tu remarqué que mes jambes ne sont plus dures et lisses comme avant ? Je lui ai répondu : pas encore.
    Puis elle s'approcha de moi et les larmes aux yeux me demanda :
    Alors qu'est-ce que tu fais à mes côtés si tu ne me vois plus, si tu ne réalises pas combien mon corps a changé, on dort ensemble et tu ne réalises pas que je ne suis plus la même qu'hier ?
    Je lui ai souri et lui ai dit :
    Bien avant de voir ton corps, j'ai regardé ta façon d'être , bien avant de toucher ton corps, j'ai ressenti ta façon d'aimer, bien avant de voir ton buste levé, j'ai regardé dans ta poitrine un cœur plein de bonté, bien avant de voir ta silhouette sensuelle, j'ai senti que tu étais le moule parfait où planter ma semence, je t'ai senti terre fertile, je t'ai senti mère, et Femme pour bâtir avec moi notre maison.
    Femme... ne sois pas triste à propos de la façon dont tu te vois, sois heureuse pour ce que je ressens encore.
    Je suis tombé amoureux de la sensualité et de la bonté de ton âme, pas de la vanité de ton corps.... et à travers les larmes je lui ai dessiné un sourire qui a fait de nouveau briller son visage...."
      

             

    « Hier fut une journée douloureuse..... Je ne sais pourquoi .... »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Juillet à 18:35

    Il est génial ce texte, c'est tellement vrai que l'on vit côte à côte sans se voir parfois. 

    Bises

    2
    Mercredi 3 Juillet à 18:48

    Magnifique texte car beaucoup de femmes ont honte de leurs devenirs

    mais lorsque l'on change c'est à deux bisous Sabine

    prend bien soin de toi, bonne soirée ,

    3
    Mercredi 3 Juillet à 19:00
    Coucou ma doucette génial ton article
    Gros bisous et prends soin de toi amitié Mado
    4
    Mercredi 3 Juillet à 19:09

    Bonjour Sabine.

    Bien qu'étant un homme, j'ai apprécié ce beau texte dédié aux femmes !

    Bonne soirée !

    5
    Mercredi 3 Juillet à 19:10

    Coucou Sabine, 

    qu'il est beau ce texte , j'ai perdu 2 amies virtuelles de cette maladie, j'en ai une autre qui est sur fb et là pour le moment elle est en chimio , j'espère qu'elle va s'en sortir et une autre qu'on opère dans 2 mois, ça fait peur cette foutue maladie. 

    Passe une bonne soirée, gros bisous

    Nadine

    6
    Mercredi 3 Juillet à 19:39

    Bisous, bisous

    7
    Mercredi 3 Juillet à 19:56

    Kikou amie Capitaine écho, triste que des personnes se sortent pas de cette maladie,

    moi et Monique a eu beaucoup de chance mais difficile

    la période de soin et les opération bisou amie bon demain ,

    8
    Mercredi 3 Juillet à 23:35

    Bravo Sabine pour ce superbe beau texte

    et condoléances pour tes amis, la vie n'est pas juste

    souvent une même famille est atteinte

    de tous les malheurs bisou ma douce bonne nuit ,

    9
    Mercredi 3 Juillet à 23:38

    Bonsoir...Je passe te rendre une petite visite ayant vu un commentaire chez un ami de blog, je découvre ce blog qui assène bien des vérités, surtout sur cette période que l'on vit en ce moment, avec la fonte des retraites qui subissent de plein fouet les aberrations de ce gouvernement et de ces fantoches ! Ajoutées à la canicule, et aux problèmes énormes rencontrés par les services d'urgence, et leurs personnels épuisés, qui manquent de tout (matériel, médicaments, brancards etc...) on ne nous dit pas combien de personnes sont mortes faute d'avoir pu être prises à temps dans les urgences (surtout les personnes âgées) faudrait pas affoler les gens hein...Ajoutée aussi les rébellions des profs qui n'en peuvent plus de cette énième réforme, les écolos qui se font gazer à quelques centimètres de leur visage...On dit Stop !! ça suffit... Narcisse nous met le pays parterre...Castagner et ses méthodes dignes d'un pays totalitaire...Mais bon, on verra tout ça à la rentrée hein...Pour ce beau texte, oui c'est vrai, nous les femmes, on était bien belles avant, mais on l'est toujours, même si on pris des rides et du ventre...La rançon d'avoir mis au monde des enfants, et de les avoir élevés...nos compagnons aussi vieillissent, et à deux, on vieillit en coeur, et on s'aime toujours...C'est ça qui est beau...A bientôt

    10
    Jeudi 4 Juillet à 02:21

    bonjour avec 13 degres pour le moment et ce st génial ça nous rafraichit le corps et l esprit donc indispensable pour nous  pour etre un minimum bien 

     oui tres beau texte , les femmes sont formidables et merci de nous dire merci de penser a toi sur ce blog , moi aussi je te remercie d etre mon amie virtuelle pour le moment , mais un jour nous nous rencontrerons j espere 

     au programme d aujourd hui la routine c est a dire une petite marche peut etre quand meme un peu plus loin que d habitude mais pas plus d un kilometre aller et retour pour le moment 

     tres doux jeudi a toi 

     je t embrasse 

    11
    Jeudi 4 Juillet à 07:27

    Merci surtout à toi pour ce magnifique texte et tous tes billets plein d'humour.

    Ta vie n'est pas toujours souriante mais malgré cela, tu diffuses des sourires,

    Gros bisous du jour

    Mireille du sablon

    12
    Jeudi 4 Juillet à 07:54

    Il est superbe ce texte et tellement vrai, c'est bien ça l'amour

    Amicalement

    Claude

    13
    petite fourmi
    Jeudi 4 Juillet à 16:00

    un petit coucou et des excuses pour ne pas être présente quotidiennement mais cela ne m'empêche pas de penser à toi ,gros bisous et reste au frais ,nous demain on emmène Emma chez la veto pour ses ongles et pour un petit contrôle 10 ans ma carlinette plus toute jeune et elle souffre de la canicule elle aussi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :