• dejà le 13 juillet

     Hier fut une journée ensoleillée et ce jour encore   !

    Pour les 4 pattes c'est une   journée farniante

    Je suis allée au potager et j'ai fait une belle récolte pour une délicieuse ratatouille.

       J'avance doucement

    Elle n’est jamais la bienvenue,
    Mais elle s’impose,c’est comme ça,
    D’un seul coup elle tombe des nues
    La tristesse,nul ne sait pourquoi,

    Alors que l’on se croyait fort
    Elle arrive comme une furie,
    Elle nous nargue encore et encore
    Et nous entraine vers la folie.

    La vaincre est souvent compliqué
    Elle nous étreint,ses tentacules
    Arrivent presque à nous étouffer,
    Et puis soudain elle recule

    Discrètement mais pas vaincue,
    Elle sait qu’elle pourra revenir,
    Elle est toujours là à l’affût
    Attentive,prête à resurgir.(la poésie de Flore)

        Aujourd’hui elle est avec moi ... discrète, silencieuse mais bien présente.

        La tristesse pas facile à surmonter mais heureusement qu'il y a des jours meilleurs et qu'il y a les ami(e )s . 

         Mes genoux craquent sans cesse ,la jeunesse quoi...

        Pour ce qui est du masque:

    La deuxième vague de demain se prépare donc aujourd’hui »

    La Cigale, s'étant dé-confinée tout l'été,
    Se trouva fort dépourvue
    Quand la 2ème vague fut venue.
    Pas un seul paquet
    De Pâte ou de papier cul.
    Elle alla crier famine
    Chez la fourmi sa voisine,
    La priant de lui prêter
    Quelques masques pour se protéger, jusqu'à la fin de ce bordel.
    Je vous paierai, lui dit-elle,
    Avant Noël, foi d'animal,
    Intérêt principal.
    Mais la fourmi n'est pas prêteuse ;
    C'est là son moindre défaut.
    « Que faisiez-vous au temps chaud ?
    Dit-elle à cette emprunteuse.
    — Nuit et jour à tout venant,
    Je me collais, je sortais et me joignais aux foules.
    — Vous vous colliez, sortiez et vous alliez dans des foules ?
    J'en suis fort aise...
    Eh bien, toussez maintenant. »
    — Jean de la Quarantaine...(
    Fabienne Knudsen VICHY (03))

     

     Ils pensent tous que c'est fini, que c'est derrière nous, mais ils se mettent malheureusement le doigt dans l’œil  en Normandie ils étaient vert tout le temps de l'épidémie et là ils sont passés au rouge en très peu de temps.Mais aussi que doit on faire à tous ces dangereux terroristes nouvelle  génération ?La Nièvre et cette rave?Au lieu de distribuer masque et gel,je les cernerai d'un mur avec barbelés en haut !

    Et à Nice ,le maire croit il que tous les gens vont mettre un masque lors des concerts?

    J'ai eu le covid,15 jours avant le confinement lors d'une journée portes ouvertes...Je l'ai transmis à mon mari,à ma fille et durant 15 jours nous avons pensé mourir!Les urgences nous ont soigné chez nous avec le doc .

     Nous sommes restés très très fatigués et je suis soucieuse pour mon époux côté poumons et heureusement qu'il ne fume pas!

     

          Nos amis belges sont bien rentrés.Juste un bouchon vers le Mont saint Michel.

     

          C'est un Belge qui monte dans un train. Il trouve un compartiment où il a réservé sa place. Dans le compartiment se trouvent déjà 2 Français costumés et cravatés qui tapent sur leur ordinateur.
    Notre brave Belge s'installe près de ces 2 Français et commence à manger son sandwich. Au bout de quelques minutes, il demande à l'un des 2 hommes, avec un fort accent Belge :
    " Puiche-je savoir où vous z'allez, une fois ? "
    " Et bien moi, je vais à PARISS ", répond, d'un air moqueur, le Français.
    Le Belge a mal compris et demande : "PARISSSS ?"
    Et le cravaté rétorque : " OUI, PARIS avec deux S !!! "
    Le Belge se demande pourquoi Paris avec deux S mais n'en rajoute pas et continue a déguster son sandwich.
    Un peu plus tard, il s'adresse à l'autre Français et lui demande : "Et vous, où allez-vous ?
    " Et bien moi, répond le deuxième Français, également d'un air moqueur, je vais à Bordeaux avec deux X !!! "
    Le Belge ne répond pas et s'interroge sur ces deux hommes qui se moquent de lui.
    Tout à coup l'un des deux Français cravatés se tourne vers notre Belge et lui demande :
    " Et toi, où vas tu ? "
    " Et bien moi, j'vais à Mâcon, avec 2 CONS !"
     
    et tac!
     
     

           d'une amie belge :

    A SAVOIR (infos Journal Télévisé) :

    Si tu vas a la piscine et que tu as un malaise ou tu te noies, saches que le sauveteur devra d'abord :

    - se désinfecter les mains
    - mettre son masque
    - mettre sa visière
    - mettre ses gants
    - aller chercher l'appareil pour essayer de te réanimer

    si après tout ça t'es encore en vie ben t'as un sacré bol, si pas ben tu auras échappé au cocovi   eurêka

     

        

    Une petite "devinette" pour terminer en beauté !!!

    Qui peut avoir le dernier mot avec sa femme ?

    "Ben... C'est l'écho...!"

     

     

     

    « Plein de bisous Toujours un clic sur les images! »

  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Juillet à 13:53

    Je pars marcher bientôt et j'emporterai des masques

    2
    Lundi 13 Juillet à 15:48

    Dans le village nous ne croisons personne ou presque et à distances mais dans les magasins ou les ville surpeuplées le masque est de rigueur. 

    Ils sont en train de réfléchir pour le rendre obligatoire, je ne sais pas combien de temps ils réfléchissent mais le cerveau doit être loin du corps chez eux. 

    Bises

    3
    Mo
    Lundi 13 Juillet à 16:42
    Mo

    Bonjour Sabine

    Je suis aussi choquée que toi par ces comportements imprudents et irresponsables. Si encore il ne prenaient de risques que pour eux mais ce sont aussi les autres qu'ils menacent!!!

    Par ailleurs, nos gouvernants "réfléchissent" parait-il à rendre le masque obligatoire dans les lieux clos...De plus, ils ne portent pas de masques, pas un seul lors de la passation de pouvoirs. Bel exemple!

    Quant aux tests salivaires pour les volontaires seulement dans les aéroports, c'est du pipeau.

    Bises,

    Mo

    4
    Lundi 13 Juillet à 17:52
    4ine
    Sympa tes petites histoires . Merci de ton passage je vais m'abonner chez toi . Il paraît que c'est très long de se remettre de ce coronavirus. Bon courage et plein de bonnes ondes pour effectuer la tristesse. Bizzzzzzz
    5
    Lundi 13 Juillet à 18:05
    Je ne savais pas que tu l'avais eu. J'ai du loupé quelque articles. Bizarre. Grrr Je recommence. Quel con ce portable. Tout se passe bien en Normandie ou je suis pour 2 semaines. Il ne faut pas tout écouter. Les feux d'artifice sont annulé par précaution et c'est très bien ainsi que les grands rassemblement ce qui n'est pas le cas par chez nous. Il fait beau. On profite tout en restant prudents. Les gens respecte et devraient le faire partout.
    Bonne semaine ma douce amie et j'espère que tu vas retrouver le moral.
    Gros bisous ma Sabine
    Coco
    6
    Lundi 13 Juillet à 20:01

    Excellente la fable !!

    Bonne semaine Sabine

    7
    Lundi 13 Juillet à 21:56

    Bonsoir

    Je t'ai vue sur mon blog et j'ai voulu visiter le tien. 

    Ton post commence par un poème qui m'a émie et pour la suite tu as raison, les gens sont inconscients er c'est comme cela qu'une épidémie s'étend

    Je trouve ton blog bien beau et je reviendrai le feuilleter

    Bonne soirée 

    Bises amicales 

    Méline

    8
    Lundi 13 Juillet à 22:00

    Bonsoir Ma Capitaine

    Pour toi c'est comme ça qu'on sais quand on est vieux ?

    Tu vois pour moi c'est suivant le nombre de médocs erf

    J'suis à 10 par jour et si je les prends pas, j'suis pas bien 

    Un matin j'avais cru les prendre en double et dans le doute ça m'avait rendu malade

    J'ai plus l'impression d'être un rat de laboratoire 

    Ou un hamster dans sa roue qui va devenir fou 

    Passe Une Excellente Soirée Professeur Sabine, bisou

    9
    Mardi 14 Juillet à 00:43

    Coucou ma Sabine chérie,

    Oui l'inconscience des gens est terrible, ils ne pensent qu'à eux. Et encore même pas ils de croient plus fort et toujours gagnants comme le mistral gagnant! Et ne se supposent même pas atteignables et donc pas dangereux pour les autres ou s'en foutent royalement.

    Si c'est bien ce que vous avez eu ... et principe vous ne devriez pas le rattraper.

    Mais dans le doute prenez vos précautions.

    J'espère quand même que mes berlinois vont pouvoir venir, ce serait horrible pour les petits enfants ... ils ont tellement hâte de nous voir.

    Je te souhaite une douce nuit ma Sabine et je t"embrasse comme je taime fort fort...

    10
    Mardi 14 Juillet à 07:33

    oui oui le virus est toujours dans notre horizon, donc je continue les geste barrières, j'évite les magasins, c'est fou comme c'est économique je fais les courses au drive sauf pour certains articles mais se qui reste  quand je vais en magasin je vais très vite, les balade loin de la foule. mais pour toi je ne savais pas touché par cette saloperie, aie !

    encore une page que j'ai bien aimé, mais malheureusement je comprend que tu es triste et que le moral n'est pas la.

    je ne sais quoi te dire pour te faire sourire mais je t'ai lu c'est un peu comme si tu avais posé ta tête sur mon épaule pour exprimer ton mal être je t'ai écouté et je suis triste pour toi.

    bises amicales et sincères

    11
    Mardi 14 Juillet à 07:35

    Ce qui me sidère c'est que les gens attendent que le port du masque soit obligatoire avant d'accepter de le porter... ils font n'importe quoi, s'agglutinent et ce seront les premiers à râler si par leur faute on est confinés à nouveau !

    Cette pandémie nous aura au moins confirmé une chose dont on se doutait depuis longtemps: les Français sont aussi cons que râleurs... yes

    Bisous et bonne journée

    12
    Mardi 14 Juillet à 08:18

    bonjour Sabine bon 14 juillet à toi..j'aime bien te lire, ton humour me plait..quand a la seconde vague, on va droit dedans, les gens ne sont pas conscients..quelle erreur..bises amicales YVETTE

    13
    Mardi 14 Juillet à 08:20

    j'aioublié puis je te copier ton poême de Jean de la Quarantaine? TU me  diras..amicalement.

    14
    Mardi 14 Juillet à 08:39

    Excellente fête du 14 juillet à mes amis Français.

     

    Bonne journée!

    15
    Mardi 14 Juillet à 10:33

    bpnjour sabine 

    je t'ai vu sur mon blog ,cela m'as fait plaisir 

    oh tu sais la tristesse je connais ,je n'ai plus de larmes 

    le manque de mon petit chien est trop dur 

    mais pourtant je sais que la vie peut s'arréter d'un jour a l'autre 

    et toi sabine comment vas tu ? 

    bon 14 juillet pas comme les autres 

    bises 

    16
    Mardi 14 Juillet à 12:59

    merci de ta visite!!!!et je te souhaite un tres bon weekend!!a lundi ,bisous

    17
    Hiakku
    Mardi 14 Juillet à 13:47
    Merci de ta gentille visite.
    La tristesse, doublée de solitude est là.
    Tout de même cuisine.
    Moi, le masque ne m'a jamais quitté.
    Bon 14 juillet.
    18
    Mardi 14 Juillet à 18:09

    Toujours agréable de te lire ... malgré ta tristesse tu sais nous remonter le moral avec tes exposés ... il est vrai qu'en ce moment concernant  ce déconfinement il y a beaucoup d'inconscience , il est temps de remettre les pendules à l'heure.

    Merci de ton gentil com , je te souhaite une belle soirée de 14 juillet bizarre cette année !

    Bises de mon coin de campagne ch'ti !

    Nicole

    19
    Mercredi 15 Juillet à 00:41

    Coucou Sabine chérie,

    trop de monde partout ne se protégeant pas: inconscience!

    Mais si à cause d'eux je ne peu revoir mes enfants et petits enfants je vais crier.

    Mais toi tu restes positives malgré tout ce que tu supportes.

    Là Georges a acheté des masques pour toute la famille. Si jamais re-confinement.

    Douce nuit si tu y arrives et je t'embrasse de tout mon coeur.

    20
    Mercredi 15 Juillet à 00:51

    bonsoir sabine ou plutot bonjour car je ne pensais pas qu il etait cet heure ci et il va falloir quand meme allez au lit un peu mais j aie deja dormie quelques heures quand meme 

    nous sommes toujours en plein travaux de peinture mais vendredi ça devrait etre terminé pour de bon car la ça nous menera bien loin cette déco dans ce qu il nous reste de vie sur cette terre car ce n est pa sla peine d en faire de trop car ceux qui viendront apres nous casserons tout bien sur 

     comment vas tu en ce moment alors la chaleur c est peut etre mieux pour tes douleurs 

     amitiés 

     

    21
    Mercredi 15 Juillet à 04:59

    Bonjour Sabine 

    J'ai pris beaucoup de plaisir à lire tes textes et tes blagues. Comment peux-tu garder un tel moral après avoir subi ce que vous avez subi, ton mari est toi par l'imprudence des inconscients.

    Je t'admire de garder un tel mental. 

    Je te souhaite une très agréable journée envers et contre tout.

    Bises amicales 

    Méline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :