• dejà 1h24...

    mais parfois il a eu le temps de faire beaucoup de mal!

    Quand nous sommes arrivés dans cette région "hostile "aux non scrignaciens (en 1999).....Que de rumeurs nous avons eu à subir!De ce fait ,avec des voisins qui regardaient chez nous sans cesse et faisaient même venir des copains pour regarder,nous avons mis 3 haies d'arbustes fleuris et la première a souffert car ils versaient du désherbant au pied.Maintenant impossible pour eux et leurs enfants de voir chez nous  même en se mettant accroupi!

        11h,après décision commune,nous voilà en route pour trouver un lit pliant et un parc pour Enoha,ainsi je pourrais le garder chez nous et non chez ma fille!Puis Gérard a pris son 1er bain et  je suis restée ,plus haut,assise sur un banc.Nous nous sommes arrêtés pour déguster une super bonne glace artisanale...et retour fatigués mais heureux!"Il en faut peu pour être heureux " comme le chante Mongwli.Dimanche tout le monde se réunira chez nous pour fêter avec 14 jours d'avance les 1 an de Bibou.Avec un peu d'avance car les grands-frères partent chez leur papa à Nice jusque fin août.Çà va pas plaire au référent que ma fille soit chez moi quand j'ai les enfants ...mais je m'en fous .

      Un peu de sérieux mes chers amis blogueurs enfin.

      Je déconne,je déconne certes mais que voulez vous !

    Y a pas que moi qui déconne ,vu sur la feuille de chou du coin je vous l'ai dit tout ce qui n'est pas scrignacien et pas breton,c'est terrible et il faut savoir que déjà sur 820 habitants,1/3 est anglais.Je  ne les envie pas les scrignachiens  ,beaucoup sont chasseurs sans coeur   et les lendemains de chasse ,leurs chiens se réfugient chez nous .Ils sont peu ouverts et les langues ne se délient qu'au bistrot!Alors là par contre ,qu'est ce qu'on  peut entendre comme bêtises! encore plus quand ils sont totalement

     

     

     

    avinés!Je ne fréquente pas ces lieux....sinon j'irais avec ma kalachnikov nettoyer un peu.

     

    Un homme entre dans un bar, brandissant un fusil :
    - Je veux savoir qui a baisé ma femme !

    Une voix du fond du bar :
    - Tu vas manquer de cartouches ...

     

     

    Ce que j'aime c'est la forêt .

       Le curé est parti en retraite le mois dernier et c'est mieux car il avait 90 ans et alzheimer,les derniers temps c'était pas triste parait il!

      Départ en retraite du curé.
      On fêtait, ce jour-là par un souper d'adieu, le départ en retraite du curé de la paroisse.
      Un politicien local était invité pour prononcer un bref discours. (pourquoi s'en étonner)
    Comme il tardait à arriver, le prêtre décide de dire quelques mots pour passer le temps.
      - "La première impression que j'ai eue de ma paroisse, je l'ai eue avec la première confession que j'ai eu à écouter.
      J'ai tout de suite pensé que l'évêque m'avait envoyé dans un lieu terrible alors que la première personne me confessa qu'elle avait volé un téléviseur, qu'elle avait volé de l'argent à son père, qu'elle avait aussi volé l'entreprise pour laquelle elle travaillait, en plus d'entretenir des relations sexuelles avec l'épouse de son supérieur.
      De plus, à l'occasion, il s'adonnait aussi au trafic de stupéfiants.
      Et pour terminer, il me confessa qu'il avait transmis une maladie vénérienne à sa propre sœur.
        J'étais atterré, apeuré, mais avec le temps, je connus plus de gens et je m'aperçus que tous n'étaient
      pas ainsi.
         J'ai vu une paroisse remplie de gens responsables, avec de bonnes valeurs, croyant en la foi.
      Et c'est ainsi que j'ai vécu les 25 années les plus merveilleuses de mon sacerdoce."
      Sur ces mots arrive le politicien, qui alors prend la parole.
      Bien sûr il s'excuse de son retard et commence son allocution :
      - "Jamais je n'oublierai le premier jour de l'arrivée du Père dans notre paroisse.
      En fait, j'ai eu l'honneur d'être le premier à me confesser à lui"!

     

    « a mardiJe sais..... »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Août à 05:06

    Beaucoup de vrai dans ce qui est dit avec humour.

    Bon mercredi, dis !
    Bisoux, ma sabine

    2
    Mercredi 1er Août à 07:17

    Je ne voyais pas les bretons si "teigneux" comme on dit chez nous!

    les habitants du Chambon sur Lignon, réputés assez peu accueillants ont toujours été très corrects à mon arrivée et j'ai maintenant de bons rapports avec la plupart!

    Je ne dirai plus : vive la Bretagne et ses bretons!

    Je suis heureuse de te voir avec les petits et leur maman! Un moment heureux!

    Bises à tous 

    Gigi

    3
    Mercredi 1er Août à 09:37

    Eh ben heureusement que dans notre midi on a été mieux accueillis que ça ! On s'est fait pas mal de nouveaux amis et les apéros vont bon train ! lol !

    Par contre les chasseurs ne manquent pas, c'est fou ce que les gens de la campagne aiment les animaux... 

    Bisous et bonne journée

    4
    Mercredi 1er Août à 09:58

    Kikou Sabine, 

    chez nous on a été bien accueilli , la mentalité est bonne. 

    Une journée toujours ensoleillée et sèche , il fait déjà chaud dans la maison , j’ai 30° avec tout fermé, le ventilo tourne jour et nuit .

    Sinon, nous allons bien, on profite des vacances, pas d’horaire pour se lever, on fait ce qu’on veut , quand on veut, la belle vie quoi.

    Je te souhaite une bonne journée et une bonne fin de semaine , à vendredi, gros bisous,

    Nadine

    Résultat de recherche d'images pour "MERCREDI"

    5
    Mercredi 1er Août à 10:35

    Coucou Sabine tes blagues je les adore. Hélas quand on arrive quelque part pour s'installer on est étranger, je suis bien placée pour le dire vu mes nombreux déménagements et dans des régions et pays différend. Les  gens n'aiment pas les étrangers ça dérange leurs petites habitudes et manies. je crois  qu'il est plus facile de se faire accepter dans le Sud mais attention c'est du superficiel. c'est une Sudiste qui le dit.

    Il faut du temps parfois et on finit par  t'accepter. Tant que ce n'est que  de l'indifférence ce n'est pas  grave mais quand la méchanceté s'en mêle c'est grave. je me souviens  d'une sombre histoire d'un berger qui s'est installé dans un département Français milieu paysan et qui  à du partir car on lui a tué petit à petit son troupeau. Les paysans sont particuliers je peux en parler aussi.... ça vole ba,s et ils sont pour certains anciens  assez limités si vous voyez ce que je veux dire... La terre il ne faut pas leur voler! Même s'ils préfèrent  souvent la laisser en friche mais on n'y touche pas. Et surtout pas par un Étranger!

    Tant que l'on en est encore là , l'homme restera au stade primaire.

    Un conseil pour aider à mieux faire passer , être aussi bêtes qu'eux. Les étrangers trop intelligents ça ne leur convient pas non plus. Bon ça suffira pour aujourd'hui  sinon j'en ai d'autres...

    Courage. Bisous.

    6
    Mercredi 1er Août à 10:36

    Très bon mercredi ma Sabine , passage rapide , on fille se rafraîchir au dehors .

    Gros bisous marseillais sous la canicule , à très bientôt .

    Renée (mamiekéké).

    P.S. Bravo pour ton inaltérable optimisme .

    7
    Mercredi 1er Août à 10:51

    Gros bisous

    8
    Mercredi 1er Août à 13:20

    Un vrai bonheur de te lire ma Sabine , bisou passe une

    bonne journée ,

    9
    Mercredi 1er Août à 14:53

    Ici c'est pareil, après 21 ans de présence j'entends encore "vous n'êtes pas d'ici, vous ne pouvez pas savoir". 

    Je m'en fiche je reste chez moi et je les ignore, ceux qui sont sympas je leur parle sinon basta. 

    Bises

    10
    Mercredi 1er Août à 22:26

    Trop drôle l'histoire du curé, mais pas venu hier ma Sabine!

    11
    Jeudi 2 Août à 09:47

    45 ans de vie avec des voisins exécrables  et nous voilà avec de nouveaux voisins gentils comme tout et 2 petites fillettes adorables , nous savourons chaque instant !!!

     bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :