• ça va...

    Bonsoir mes ami(e)s.......Je n'ai pas été très présente car un

    peu triste

     

    Songeuse aussi et ce sans aucune  raison nouvelle!

    Pas des pensées noires non  ....mais une fatigue générale en fait.

    Ce matin mieux et d'ailleurs j'ai avancé dans mon travail alors qu'hier c'était.

     

            Avec 7°j'ai juste aéré un peu....Puis j'ai serpillé et je dis vive les planchers chauffants!...

     Cette après-midi ,autre rangement.

    Dimanche il y a un gars bourré qui est venu s'encastrer  à côté de chez nous ,entre 2 piquets en béton.Un gars du coin et en 1 heure,il avait fait enlever sa voiture car ni vu ni connu!

     

     Bof     

     

     

    Aussi car

     

     

    Un fermier américain vient de perdre son valeureux coq. Il se rend alors au
    marché mais arrive un peu tard, malheureusement. Il commence à regarder les coqs
    qui restent mais il n'y en a plus qu'un, maigrichon, à demi affalé sur le bord
    de sa cage. Il s'avance vers le propriétaire et lui demande:
    - Combien vous demandez pour le coq?
    - 500$
    - 500$!!!! Êtes-vous malade??
    - Ho là, attention l'ami. Ce coq est l'un des plus grand spécimen de son espèce.
    Ce qu'il est capable de faire à vos poules, aucun coq n'est capable de le faire.
    Se disant qu'il n'a rien à perdre, notre fermier paie et emporte son coq. Rendu
    chez lui, il le lâche dans sa basse-cour puis va nourrir les animaux de
    l'étable. Soudain, il entend un vacarme épouvantable: v'la ti'pa que le coq est
    train de baiser les poules à un rythme infernal! Après sa baise incroyable, le
    coq tombe par terre, yeux clos.
    Le fermier, en grogne, se dit:
    - Bon, je me suis encore fait avoir! Ce coq ne vaut déjà plus rien!
    Le lendemain, au réveil, le fermier entend encore un vacarme épouvantable venir
    de la ferme. Il regarde à la fenêtre et voit son coq en train de mettre les
    lapins et les dindons! Encore une fois, après sa baise incroyable, le coq tombe
    par terre, yeux clos.
    Le fermier, en grogne, se dit:
    - Bon, cette fois c'est sûr, je me suis encore fait avoir! Ce coq ne vaut rien!
    Le surlendemain matin, même scénario. Le coq saute tout ce qui bouge dans la
    ferme: vache, cochon, poulet... puis s'effondre. Les vautours commencent alors à
    tourner autour de la ferme dans le ciel. Le fermier arrive au pas de course et
    se met à hurler:
    - Mon pauvre coq! Mon Dieu,...
    Puis le coq ouvre un œil, pointe une aile vers le ciel puis dit tout bas au
    fermier:
    - TSSSS! Ta gueule! Tu vas les effrayer!

     

     

     

     

    Un chômeur postule pour un poste d'homme de ménage chez Microsoft.
    Le DRH lui fait passer un entretien, puis un test (balayer le sol), et >
    lui dit: ' Tu es engage; donne-moi ton e-mail et je t'enverrai le
    formulaire a remplir, ainsi que la date et l'heure auxquelles tu devras te
      présenter pour commencer ton travail.
    ' L'homme, désespéré, répond qu'il ne possède pas d'ordinateur, et encore
    moins d'e-mail. Le DRH lui dit alors qu'il est désolé, mais que s'il n'a
    pas d'e-mail, cela signifie que
    virtuellement il n'existe pas, et, comme il n'existe pas, il ne peut avoir
    le job.
    L'homme sort, désespéré, sans savoir que faire; avec seulement US$10 en
    poche. Alors il décide d'aller au supermarché et acheter une caisse de 10
    kilos de tomates. Il fait donc du porte a porte pour vendre ses tomates au
    kilo et, en moins de deux heures, réussit a doubler son capital. Il répète
      l’opération  encore trois fois et revient chez lui avec US$ 60.

    Alors, il réalise qu'il pouvait survivre de cette manière, il part de chez
    lui tous les jours plus tôt et revient chez lui plus tard, et ainsi triple
    ou quadruple son argent chaque jour. Peu de temps apres, il achète une
    charrette, puis l’échange pour un camion et peu de temps apres se retrouve
    avec une petite flotte de véhicules de livraison.

    Passes 5 ans, l'homme est propriétaire d'un des plus grand distributeur
    alimentaire des États Unis. Il Pense alors au futur de sa famille et
      décide de prendre une assurance vie. Il appelle un assureur, choisit un
    plan d'assurance et quand la conversation termine, l'assureur lui demande
    son e-mail pour lui envoyer la proposition. L'homme dit alors qu'il n'a
    pas d'e-mail.

    ' Curieux, lui dit l'assureur, vous n'avez pas d'e-mail et vous êtes
    arrive a construire cet empire, imaginez ce que vous seriez si vous aviez
    un e-mail!!. '
    L'homme réfléchit et répond: - Je serais homme de ménage chez Microsoft!!

     

    * Morale de l'histoire n.1: Internet ne solutionne pas ta vie
    * Morale de l'histoire n.2: Si tu veux être homme de ménage chez
    Microsoft, cherche a avoir un e-mail.
    * Morale de l'histoire n.3: Si tu n'as pas d'e-mail et que tu travailles
    beaucoup, tu peux devenir millionnaire.
    * Morale de l'histoire n.4: Si tu as reçu ce message par e-mail, tu es
    plus proche d’être balayeur que Millionnaire..

     

     

     

     

    • Juan arrive du Mexique à la frontière séparant le Mexique des
      États-Unis en bicyclette. Il a un gros sac sur ses épaules.

      Le douanier l'arrête et lui demande: 'Qu'est-ce que tu as
      dans ton sac?'
      Juan répond: 'Du sable.'

      Le douanier incrédule lui dit: 'On va voir ça... Descends du vélo.'
      Le douanier ouvre le sac et répand le sable qu'il contient
      sur le sol.
      Il fouille dedans sans rien y trouver.
      -'C'est bon.' lui dit-il.
      Juan ramasse le sable du mieux qu'il peut et repart sur sa
      bicyclette.

      Une semaine plus tard, la même chose se produit. Le douanier
      demande à Juan: 'Qu'est-ce que tu as dans ton sac cette fois?'
      Juan répond: 'Du sable.'
      Le douanier qui n'est toujours pas convaincu décide de détenir Juan
      pour la nuit et d'envoyer un échantillon du sable pour analyse. Le
      lendemain,les résultats révèlent qu'il s'agit bien de sable.
      Il laisse donc Juan repartir sur son vélo. Le petit manège se
      poursuit chaque deux ou trois jours pendant les quelques
      années qui suivent.

      Chaque fois, le douanier fouille le sac de sable.
      Il envoie régulièrement des échantillons pour analyses de
      toutes sortes mais toujours sans rien trouver d'autre que du sable.
      Finalement, quelques années plus tard, Juan arrête de traverser la
      frontière en bicyclette avec son sac de sable.

      Un beau jour, lorsqu'il est à sa retraite, le douanier est
      en vacances au Mexique et rencontre Juan dans un petit bar sur la plage.
      - Hé, je te reconnais, toi! Tu n'est pas le gars qui traversait la
      frontière en bicyclette avec un sac de sable?

      Juan reconnaît le douanier et lui répond: 'Oui, c'est moi.'

      - Qu'est-ce que tu deviens? lui demande le douanier.
      - Je me suis acheté ce petit bar et je vis tranquillement,
      répond Juan.
      Le douanier se décide finalement à lui demander: 'Écoute, je
      suis à la retraite et je n'ai plus aucun pouvoir. Je voudrais bien
      savoir
      une chose.
      Je n'ai jamais arrêté de penser à ça depuis que je t'ai vu
      la première fois.
      Juste entre toi et moi, tu faisais de la contrebande...'
      Juan esquisse un petit sourire et répond: 'Oui, et c'est comme ça que
      je me suis acheté ce bar.'

      Le douanier s'approche un peu et demande à voix plus basse: 'Et
      qu'est-ce que tu passais frauduleusement aux douanes?'

      Juan répond: 'Des bicyclettes!

       

     

     

     

     

     

     

     

    « Un vrai dimanche d'automne?Exaspérant »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 05:33

    Merci pour les blagounettes, ça détend, avec la télé et la radio 100 % américaine, rien de folichon, de bonne heure.

    Bon mercredi, tempétueux !!!
    Bisoux, sabine
    Et ne t'inquiète pas si je ne passe pas demain : RDV acupuntrice.

    2
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 05:42

    quel plaisir de lire ta page !!

    ça fait du bien !!

    bon mercredi Nanie

    3
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 08:17

    ...et vive l'alcool au volant !!

    Bonne journée.

    4
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 08:30

    Le ciel est bleu  le soleil est levé  rassures   toi il  ne fait que décoration   à peine 11 ° ce qui fera 17/18° cet parés-midi  !!!!   CET après -  midi   je vais finir mes  kdos  de NOËL comme je  vais  en cure  du 25 nov  au 21 dec  je n'aurai plus le temps,ainsi  je serai tranquille   ,voila les news du bord    ,  couvres-toi bien big bises  

    5
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 08:33

    une journée de repos t'a fait grand bien, aujourd'hui tu as remis le contact. Mais la pluie est là. Fait pas chaud ! gros bisous

    6
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 09:20

    Bonjour Capitaine .

    Merci pour ta visite bien sympa .

    Au plaisir de te relire .

    Je te souhaite un

    signature8

    7
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:35

    Kikou amie Capitaine écho,

    merci de visite ,

    moi ce soir attend fin élection pour savoir qui ?

    pas encore délibéré beaucoup états vérification

    mais beaucoup états indécision moi pas dormir

    tant que pas savoir car beaucoup seront changement

    pour ambassade de tout pays Donald Trump serait

    mauvais pour politique étrangère et mauvais

    pour américains moi heureusement partir Fin de mois

    bientôt mon Steph sera là et nous parti ensemble

    bisou amie bon demain 

     

    8
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:40

     

    Kikou Sabine,

    rien faire n'a jamais tué personne, tu as eu raison.

     

    Au final pas de gelée cette nuit, 2° très tôt ce matin et on annonce comme hier 4° de la pluie et nous avons un peu de vent, je n’aime vraiment pas ce temps. Que l’hiver passe vite et nous ramène les beaux jours, lol.

     

    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous,

     

    Nadine

     

    9
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:53

    Pas de problème, tu as le droit de ne pas venir sur le blog et de sentir fatiguée.

    Bonne journée

    Gros bisous

    10
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 11:40

    Oulà! Mais ça fait un bail que je ne suis pas venue te faire un petit coucou!

    Voilà voilà, je répare le mal! J'aime toujours autant tes petites histoires qui me font bien rire!

    bonne journée

    11
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 12:18

    Je lis toujours tes blagues avec plaisir ! Par contre, désolé de voir que tu es toute morose et désemparée... et après tout pourquoi pas prendre un billet d'avion pour ailleurs ? Moi je trouve que ce serait une bonne idée pour te les changer... les idées !

    Gros bisous

    12
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 12:21

    Avec Trump Juan aurait eu plus de difficultés pour passer la frontière....

    Mdrrr

    Bonne journée.

    13
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 15:27
    Daniel

    L'humour aide à supporter la vie !

    14
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 16:10

    Toujours égale à toi même, tu t'évertues à nous faire sourire avant tout clown !!!

    Bisousss ma belle !!! sans oublier GG

    15
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 16:15
    Un jour moins bien un jour un peu mieux, c'est le lot des journées d'automne. On manque de lumière et ça se ressent. Bises
    16
    JOSETHE
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 18:21

    moi également je partirai au loin au soleil. On prend l'avion ensemble ?

    Ce matin surprise ! après le gel il avait neigé et les flocons étaient gros et serrés.

    Merci pour les blagounettes ,  cela fait beaucoup de bien de se détendre. Bisous ma Mie.

    17
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 18:49

    Bonne soirée ici il pleut aussi depuis ce midi!

    18
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 21:26

    J'ai un e-mail je suis donc + près du balayeur que du milliardaire, mais quand je vois ce qu'est un trump  milliardaire c'est avec satisfaction que je vais aller me coucher ce soir. Etre comme lui me ferais horreur.

    Si tu prends un billet d'avion, évite d'aller dans le pays de ce miséreux. Avis personnel.

    19
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 21:49

    Bonsoir ma belle .....pas en forme ce soir mais j'ai bien ri.....

    Gros bisous

    Jean

    20
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 22:08

    Il arrive quelque fois, que sans raison, on ai des moments de pure mélancolie.

    En tout cas, tes blagounettes ravigotent.

    Merci pour ce partage.

    Bises

     

    21
    Lundi 14 Novembre 2016 à 11:05

    Merci pour tes blagounettes , tu sais que j' en profite parfois mais je dis toujours qu' elles viennent de chez toi , je ne veux pas agir en petite voleuse d' histoires ha ha ha .

    Gros bisous marseillais .

    Renée (mamiekéké).

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :